Bien - être·Bonheur

Initiation au Feng Shui

Le Feng Shui : Apprendre à vivre en harmonie avec son environnement

     Et si nos émotions étaient liées à notre environnement, celui que nous créons dans nos maisons, dans nos appartements ? C’est le fondement même du Feng Shui, cet art ancestral consistant à créer les conditions pour vivre en harmonie avec son environnement. En effet, selon cet enseignement, notre bien-être intérieur dépend de l’extérieur.

Concrètement, le Feng Shui est une façon particulière d’aménager son lieu de vie, de manière à faire circuler cette énergie vitale que l’on retrouve aussi bien à l’intérieur de notre corps qu’à l’extérieur, appelée le Chi. Cette énergie vitale est d’ailleurs à la base de nombreuses autres disciplines, comme le Tai-Chi ou le Qi Gong (Chi Gong). C’est grâce à l’équilibre du Yin (féminin) et du Yang (masculin) que le Feng Shui permet de créer un intérieur harmonieux : le Yin et le Yang se complètent et l’un ne peut exister sans l’autre.

Avec pour but ultime d’améliorer notre qualité de vie, on prête au Feng Shui de nombreux bienfaits : En circulant de manière optimale, le Chi est porteur d’ondes (énergies) positives qui agissent directement sur nos émotions. Il favorise donc une attitude plus positive face au quotidien et à son lot de petits (ou gros) problèmes et impacte tous les aspects de la vie (professionnelle, familiale, amoureuse, …) : meilleure santéregain d’énergie, relations harmonieuses, vie professionnelle enrichissante, meilleure maîtrise des émotions, sérénité, sentiment de liberté, stabilité, …

     Au premier abord, j’admets que cela peut paraître tiré par les cheveux. Je n’étais moi-même pas très convaincue la première fois que j’ai entendu parlé de ce FengShuiMachin. Pourtant, sans refaire l’historique complet du Feng Shui, on retrouve les premières traces de cet enseignement dans la Chine ancienne, il y a des milliers d’années (3000 pour être exacte). Cela ne date donc pas d’hier, même si l’on peut avoir cette impression puisque c’est très en vogue en ce moment. Même le philosophe Heidegger, des siècles plus tard, affirmait qu’être, habiter et penser sont une seule et même chose. En somme, tout est lié : Notre personnalité, la manière dont nous aménageons notre lieu de vie et nos émotions…

     Certes, comme pour tout ce qui touche au monde du bien-être et de la spiritualité, il faut aussi probablement y croire un minimum (comme je le disais d’ailleurs dans mon précédent article sur les huiles essentielles). Une personne totalement butée, fermée, qui veut du concret, aura peut-être du mal à voir les bienfaits du Feng Shui, enfin du moins, tant qu’elle n’aura pas essayé. En effet, même les plus réfractaires pourront par exemple reconnaître qu’on se sent bien mieux dans une maison propre, rangée, aérée (ce sont les règles de base de cet art!). Au final, le Feng Shui, ce n’est que du bon sens 🙂 

Pour ma part, j’adhère totalement.

Mon expérience Feng Shui

     Il y a quelques temps, mon appartement me sortait littéralement par les yeux. Je ne supportais plus ce bordel sans fin qui s’accumulait dans chaque recoin : des livres que je ne lisais pas/plus qui s’empilaient un peu partout, des vêtements que je ne mettais plus, des babioles supposées décoratives, des cadeaux qui ne me plaisaient pas, des petits trous dans les murs, des petits clous qui dépassaient à certains endroits … Ahhhhhh, ça m’éneerrrrveeeeeee ! Même s’il s’agissait de petits détails, c’était suffisant pour me pourrir l’esprit avec des pensées négatives en rentrant chez moi. Sans compter qu’en vivant à Paris, il est difficile d’avoir un grand appartement (à moins d’avoir un grand compte en banque), on peut donc avoir assez rapidement la sensation d’étouffer lorsqu’on est peu habitué aux petits espaces. J’en suis donc venue à m’intéresser au Feng Shui, avec cette idée en tête : Désencombrer mon espace de vie pour désencombrer ma tête.

     Ce que j’ai appris au cours de mon expérience Feng Shui, c’est qu’il n’est pas nécessaire de faire de grands changements pour se sentir bien chez soi. Non, il faut agir par petites touches ici et là, au fur et à mesure. Bien sûr, les livres sur le sujet nous font part d’un très grand nombre de règles trop très précises et complexes, mais encore faut-il avoir le temps, l’énergie et surtout les moyens financiers pour les appliquer.

Dans mon cas, c’est donc avec beaucoup de parcimonie que j’ai utilisé les techniques du Feng Shui, je les ai adapté à ma sauce et je suis plutôt satisfaite du résultat aujourd’hui. C’est peut-être dans ma tête (sûrement, car c’est toujours là que ça se passe), mais je me sens bien mieux lorsque je rentre chez moi. Mon esprit qui, comme tout le monde, est accaparé par de nombreuses choses au cours de la journée, retrouve sa sérénité une fois  la porte d’entrée franchie. Bien sûr, cela ne m’empêche pas d’avoir des pensées négatives de temps en temps, mais cela ne concerne plus mon appartement, non, non, elles viennent de dehors (= conclusion, je ne devrais plus sortir?), c’est donc déjà ça de pris.

Des astuces pour « Feng-Shuiser » son chez-soi 

     Ci-dessous, je vous présente quelques règles pour apporter une touche Feng Shui à son environnement. Elles peuvent paraître assez drastiques, mais comme je le disais précédemment, il ne s’agit pas de tout appliquer à la lettre : Comme dans la vie d’une manière générale, on fait ce qu’on peut, avec ce qu’on a, en fonction de nos moyens et de nos envies. 

Nettoyer, trier, ranger

C’est un peu simpliste, mais ce sont les règles de base du Feng Shui. C’est comme faire le grand ménage du printemps, à la différence qu’on (doit) peut le faire à n’importe quelle période de l’année. 

  • Nettoyer : Dépoussiérer chaque pièce, chaque recoin, chaque meuble, chaque objet. Dégraisser la cuisine. Nettoyer le réfrigérateur. Aérer toutes les pièces (chaque jour). Nettoyer les murs, les vitres, le plafond. Enlever les tâches d’humidité. Secouer les tapis. Laver le linge de maison (couette, taies d’oreiller, coussins, rideaux, etc.).
  • TrierNos grands-parents, voire nos parents, ont souvent cette manie de vouloir tout conserver (vieux cahiers d’école, CD, vêtements, etc.). Aujourd’hui, avec l’arrivée des nouvelles générations, les habitudes changent. On parvient plus facilement à se débarrasser de nos vieilles affaires, notamment grâce à tous ces sites génialissimes qui fleurissent sur le web (Le Bon Coin, Vinted …), mais aussi grâce aux brocantes, aux journées troc, etc. La règle : Il faut garder seulement ce qui est vraiment nécessaire. Pour le reste, vends ce que tu peux vendre, donne ce que tu peux donner et jette si tu n’as pas d’autres choix. Et sans hésitation !
  • Ranger : Classer les papiers, plier/ranger les vêtements, ranger les placards, la cave/le garage, etc.

Favoriser la luminosité dans chaque pièce

La lumière naturelle a un grand impact sur notre humeur, d’où l’importance de ce critère lors de l’achat/location d’un appartement ou d’une maison.

A défaut d’une grande luminosité naturelle chez soi, on peut tricher un peu avec de l’éclairage artificiel : lampes, lampadaire, lampions, bougies… Il ne faut pas hésiter à associer diverses sources de lumières dans une même pièce pour apporter davantage de chaleur. Par exemple, au lieu de se contenter d’une seule lumière au plafond pour éclairer le salon, dispose plusieurs lampes ici et là. On peut aussi jouer sur l’intensité de la lumière en fonction de l’ambiance que l’on veut créer (lumière vive, tamisée).

◊ Des plantes et des fleurs dans chaque pièce 

Le Bois est l’un des cinq éléments du Feng Shui (Eau, Feu, Métal, Terre, Bois). Les plantes et les fleurs, qui représentent parfaitement cet élément, permettront de purifier l’air et d’apporter une touche naturelle aux différentes pièces de la maison.

Les plantes grasses, aux feuilles douces et charnues, sont particulièrement adaptées pour un environnement Feng Shui et sont par ailleurs très faciles à entretenir. 

Si la plupart des plantes permettront de favoriser le Chi, certaines sont à éviter, comme celles avec des épines (les cactus), les bonsaïs, les fleurs séchées (car elles représentent la maladie et la mort). 

Concernant la chambre, si celle-ci est petite, il faut éviter d’y mettre des plantes ou des fleurs.

◊ Soigner l’entrée de la maison

L’entrée est un peu la transition entre le monde extérieur et notre intérieur. Elle doit être aérée, lumineuse et accueillante. 

Quelle que soit sa taille, il faut éviter de l’encombrer avec des chaussures, des manteaux, etc.

La décoration doit être simple, épurée et pourquoi pas représenter quelque chose de symbolique : L’entrée donne le ton concernant le reste de la maison et la personnalité de ses occupants. 

Une jolie plante permettra d’absorber les énergies de l’extérieur, mais il vaut mieux éviter de mettre un miroir face à la porte d’entrée car elle provoquera l’effet inverse.

La porte d’entrée doit être en bon état. 

◊ Une chambre Feng Shui

Lieu de repos par excellence, la chambre doit respecter quelques règles pour optimiser son potentiel Feng Shui. L’atmosphère de cette pièce doit être Yin, celui-ci symbolisant la féminité, la douceur, la légèreté.

Le lit ne doit pas faire face à la porte d’entrée (« la position du défunt »), ni être placé sous une fenêtre ou sous une poutre. La tête de lit doit être solide, bien calée contre le mur (cela favorise l’équilibre, la confiance en soi). S’il s’agit d’un sommier, une jolie palette peut très bien servir de tête de lit. L’espace sous le lit doit être vide, il faut éviter d’y ranger des objets car sinon, le Chi ne circulera pas de façon optimale. 

Préférer une lumière tamisée pour éclairer la pièce, le bois pour les meubles (lit, table de chevet, etc.), des tissus doux pour le linge de lit et les couleurs pastel pour les murs.

L’ordinateur, la télévision et les fils électriques sont à proscrire. 

Pour l’équilibre du couple, tout doit fonctionner par paire : Deux tables de chevet, deux lampes, deux tapis, deux oreillers, etc. Il faut aussi éviter les miroirs face au lit car ils symbolisent l’infidélité. 

Enfin, ne pas hésiter à intégrer des éléments dans la chambre qui invitent à la détente, à la relaxation, comme les huiles essentielles (quelques gouttes sur l’oreiller), les galets, les bougies, etc. 

Un salon Feng Shui

L’ambiance du salon est plutôt Yang, c’est-à-dire dynamique, active. C’est le lieu par excellence pour favoriser la réussite, les relations familiales et amicales.

Le canapé doit être placé contre un mur (cela favorise le sentiment de soutien) et faire face à la porte d’entrée. 

L’éclairage doit être adapté en fonction des différents moments de la journée et placé de préférence dans les angles des murs.

Pour les meubles, les tapis, préférer la forme ronde à la forme carré, cela est plus convivial. Mais à moins de vouloir investir, il existe des alternatives, comme « cacher » les angles, les bords pointus visibles à l’aide de plantes, de lampes … 

Le salon ne doit pas être trop surchargé en éléments décoratifs, en livres, etc. Les meubles fermés sont préférables aux étagères. 

Dans cette pièce, on doit pouvoir retrouver les cinq éléments cités plus haut :

  • Le feu : On peut le retrouver à travers des couleurs chaudes, comme le rouge, le marron, le orange, le jaune, mais aussi grâce aux bougies, à la cheminée…
  • Le métal : Il est représenté par les couleurs blanche, grise, argent (mur, rideaux, etc.), mais aussi par les objets en Inox ou en fer (tringle à rideaux, lampes, etc.).
  • Le bois : les plantes, les meubles en bois, les couleurs verte, orange, pourpre, etc. 
  • L’eau : Elle est représentée par les couleurs noire, bleue foncée. On peut également la retrouver sous la forme de tableau ou d’images (lac, océan, etc.) ou de fontaines intérieures. 
  • La terre : on peut la symboliser par des meubles bas (comme le meuble de la télé), mais aussi par les couleurs jaune, marron, beige, etc. 

Voilà, ce long, trèèèès long article est désormais terminé ! Evidemment, il existe encore des milliers de choses à dire sur ce sujet, mais comme toute bonne chose à une fin, je vais m’arrêter là. J’espère que cela t’as plu, je te dis à bientôt pour un nouvel article, plus nourrissant probablement  😉 

Amandine

 

 

 

5 réflexions au sujet de « Initiation au Feng Shui »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s