Coups de coeur·Voyages

Un weekend à Montpellier

Il y a deux semaines, j’ai pris mon sac à dos et je suis montée dans le train direction Montpellier. A la base, j’avais prévu de passer un weekend en solitaire. Non, non, je ne suis pas bizarre, promis. Je dis ça parce que ça surprend souvent les gens lorsqu’on dit qu’on part seul(e) en voyage, alors même qu’on est en couple ou entouré(e) d’amis. Dans mon cas, l’autre moitié de mon couple a dû partir pendant quelques jours, alors que nous avions programmé une randonnée dans les Alpes. Deux choix s’offraient alors à moi : 1. Rester chez moi pendant quatre jours. Et déprimer. 2. Partir quand même.
J’ai choisi la deuxième option. Parce que mer(de)…credi, s’il faut absolument attendre d’être deux ou plus pour faire quelque chose de sympa, on passe quand même à côté de sacrées occasions de profiter de la vie. Et puis c’était aussi mon petit défi personnel : Passer du temps avec moi-même, dans un lieu que je connaissais pas. Sortir de ma zone de confort. Ce n’est pas un exploit, mais quand même, ça l’est pour moi.
De nature assez anxieuse, je prévois toujours tout à l’avance (je suis une pro de l’organisation avec mon « bullet journal ») et je fuis souvent la solitude. C’était l’occasion de changer un peu les choses. Et puis, je vois beaucoup de couples autour de moi pour qui la dimension « couple » prend le pas sur tout le reste et qui ne conçoivent pas de faire quelque chose l’un sans l’autre, de vivre des expériences en solitaire. Cela a un côté attendrissant, mais ce n’est pas ma vision des choses.
Bon, je reste réaliste malgré tout : Je me voyais mal partir seule en randonnée, surtout dans une contrée que je connais à peine. J’ai donc opté pour la ville de Montpellier et ses alentours : Le Sud de la France en plein juillet, une première pour moi !
J’ai pris mon billet de train, réservé un appartement, acheté un guide touristique, rechargé mon appareil photo, pris mon carnet de voyage et hop, j’étais parée pour partir, telle une vraie conquistador. Mais, revirement de situation à deux jours de mon départ : Une amie décide de m’accompagner, ce qui était tout aussi bien. Seulement, elle n’était là que pour une journée. C’était donc un weekend moitié solitaire, moitié non. Dans tous les cas, j’ai vraiment apprécié. 

Le vieux Montpellier

Je me suis concentrée sur un seul quartier : Le Vieux Montpellier. C’est peut-être un peu réducteur – je ne doute pas que les autres quartiers en valent le détour, mais visiter le quartier « moderne » ne m’intéressait pas vraiment : Je n’étais là que pour trois jours et franchement, je vois suffisamment d’immeubles gris et moches en Ile-de-France.
J’en ai eu plein la vue. J’ai flâné, sous un soleil éblouissant, dans les jolies petites ruelles de la ville, disséminées ça et là autour des lignes de tramways. 

DSC00794.JPG

DSC00748

J’ai parcouru, en long, en large et en travers la rue du Bras-de-Fer, très tôt le matin pour m’imprégner de son côté médiéval qui fait tout son charme.

DSC00888.JPG

J’ai marché des heures autour de la place royale Du Peyrou, pour admirer la belle vue sur le pic Saint-Loup, me promener dans le jardin des plantes et photographier, en plein milieu de la route, l’arc de triomphe montpelliérain. 

DSC00751

DSC00775.JPG

DSC00804.JPG

Mais surtout, le point le plus important, c’est que j’ai trouvé des bulles. Oui, des bulles. N’est-ce pas merveilleux ? Ce sont ces petits détails, que l’on retrouve un peu partout dans le cœur de la ville, qui font sourire…

DSC00719.JPG

DSC00722

Parenthèse à Carnon et Sète

Parce que je ne peux pas résister à l’appel de la mer. Même après trois heures de train et des heures de marche plein les jambes. 
Carnon, où le bonheur de se baigner dans l’eau fraîche de la mer méditerranée. Cela change de l’océan indien, mais j’aime bien. 

DSC00790.JPG

Sète. C’était ma partie en solitaire. Ponctuée de balades dans cette jolie petite ville portuaire.

DSC00825.JPG

DSC00812.JPG

DSC00848.JPG

Les plus de ce weekend
  • Déjeuner « Au Bonheur des Tartes »
  • Dormir à l’hôtel du Palais, à deux pas de la Place de la Canourgue
  • Se balader dans le Vieux Montpellier, tard dans la soirée ou tôt le matin.
  • Les bulles. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6 réflexions au sujet de « Un weekend à Montpellier »

  1. Bonjour,

    Toujours un plaisir de vous lire, on sent comme une espèce de légèreté dans votre écrit qui nous permet à nous aussi de voyager un peu avec vous et ça, c’est vraiment agréable !

    C’est ces différents sujets qui rendent ce blog intéressant je trouve : à chaque fois cela nous donne envie de profiter encore plus de chaque moment de notre quotidien. Encore merci et continuez ^^

    Cordialement,

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour et merci. J’hésite toujours à publier des articles très différents les uns des autres. C’est moins  » vendeur  » que d’avoir une  » niche  » comme on dit dans le jargon. Mais j’aime partager des bons moments, quels qu’ils soient. Alors c’est très bien comme ça. Je ne compte pas me limiter, d’autres catégories viendront sûrement avec le temps 🙂 À très bientôt.

      J'aime

  2. Hello ! 🙂
    Très sympa ton article ! J’adore Montpellier c’est une jolie ville ! Surtout le vieux Montpellier =)
    Tu as du te lever très tôt pour ces photos ! ^^
    ça me fait replonger dans mes souvenirs c’est cool !
    C’est vrai qu’en on est en couple c’est rare de partir en modo solo ! Je tente aussi cette année l’expérience en semi solo , avec ma maman =) mais pour une semaine donc ça va me faire tout drôle haha
    Bien que je soit déjà partis en weekend seule sans lui mais bon la c’est pas pareil 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Marion 🙂
      Oui, je m’étais levée tôt, car lorsque je suis en weekend/vacances, je n’aime pas avoir cette impression de ne pas avoir assez profité parce que j’ai fait la grasse mat’. Et puis, ça permet de faire de jolies photos, sans précipitation et sans touristes à sac à dos/claquettes en premier plan 🙂
      Ah oui, une semaine en semi-solo, ça doit faire drôle ! Parce que mine de rien, on a ses petites habitudes lorsqu’on est en couple. D’ailleurs, j’ai remarqué (en l’espace de 3 jours pourtant) que certaines choses qui avaient le don de m’agacer à la maison, me manquaient en weekend (mais chut, c’est un secret) ! J’espère que tu feras un article sur ton expérience !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s