Aubergines à la mozzarella et au parmesan

Lors de mon weekend à Cassis en octobre dernier, j’ai eu le plaisir de découvrir une petite recette pleine de saveurs, l’aubergine à la parmesane, qui mêle sauce tomate, parmesan fraîchement râpé et bien sûr de belles aubergines grillées. Mon vieux four peu fonctionnel ne me permettant pas de griller moi-même des aubergines, j’ai revisité un peu la recette en faisant cuire les aubergines à la casserole et en rajoutant de la mozzarella. Le résultat est plutôt sympathique, en tout cas, il n’en restait plus une miette dimanche dernier 🙂 Avec le froid, la pluie et le vent qui semblent s’être officiellement installés en région parisienne (génial), cette recette tombe à point nommé pour apporter une petite touche provençale à nos assiettes.

P1140574.JPG

Ingrédients (pour 2/3 personnes)

* 2 belles aubergines

* 1k de tomates bien mûres

* 1 gros oignon

* 1 boule de mozzarella

* Vinaigre balsamique

* Parmesan

* Sel, poivre, thym

P1140564.JPG

Préparation (35 min + 30 min de cuisson)

* Préparer les aubergines : Laver, puis couper les aubergines en petits dés (garder la peau). Dans une casserole, faire chauffer un filet d’huile d’olive et rajouter les dés d’aubergines pour les faire cuire à feu moyen pendant une quinzaine de minutes (jusqu’à ce qu’ils soient bien fondants). Pendant la cuisson, saler, poivrer. Réserver la préparation. 

* Préparer la sauce tomate : Dans une casserole d’eau bouillante, plonger pendant une trentaine de secondes les tomates préalablement fissurées à l’aide d’un couteau, puis les passer sous l’eau froide. Retirer leur peau, et couper les tomates grossièrement. Émincer finement l’oignon, puis le faire revenir dans une poêle avec un filet d’huile d’olive. Lorsqu’il est bien tendre, ajouter les morceaux de tomates et faire cuire à feu moyen pendant une quinzaine de minutes. Lorsque la sauce a bien réduit, rajouter un filet de vinaigre balsamique, du sel et du poivre. Bien mélanger, couvrir et laisser cuire encore quelques minutes. Il est possible ensuite de passer la préparation au mixeur, pour obtenir une sauce plus liquide.

* Préchauffer le four à 200°C

* Dans un plat à four, verser une première couche de sauce tomate, saupoudrée de thym frais et de parmesan. Rajouter une couche d’aubergines, puis quelques tranches de mozzarella. Recommencer l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients.

* Enfourner pendant trente minutes.

C’est prêt : A déguster accompagné d’une bonne salade (et de bonnes personnes !)

P1140580.JPG

 

 

Publicités

Velouté de champignons

Débutons cette nouvelle semaine avec une petite recette à la fois simple et gourmande, un délicieux velouté aux champignons de Paris, idéal pour réchauffer une longue soirée d’automne. 

p1140512

Lire la suite de « Velouté de champignons »

Compote chaude réconfortante parfumée à la banane, vanille et cannelle

Voilà, ça y est, l’automne est désormais parmi nous. L’été a fait ses valises et les belles journées chaudes et ensoleillées sont derrières nous.

J’espère que tu en as bien profité, mangé de la pastèque, des fraises et du melon à foison, bronzé à la plage, dans les parcs ou même sur ton balcon. Et tout ça, en rimes, s’il te plaît. 

Bref, avec les premières vagues de froid qui arrivent (encore légères, mais quand même), on se réconforte comme on peut, certains avec une nouvelle série, un nouveau pull trop tendance, tandis que d’autres (moi) trouvent le réconfort dans la nourriture. Mais attention, manger oui, mais sainement et sans trop d’excès.

Par un après-midi froid et pluvieux, alors que la faim me gagnait, je cherchais comme une âme en peine de quoi me sustenter dans mes placards. R.A.S, hormis quelques bananes beaucoup trop mûres qui traînaient dans la coupe de fruits depuis bien trop longtemps. Ce fut la révélation : Faire de ces simples bananes abandonnées une magnifique compote qui allait ravir mes papilles. 

Bon, j’exagère un peu, on est d’accord: Rien de plus simple que de faire une compote maison. Mais pour ma part, je n’y pense pas souvent, et il m’est arrivé plusieurs fois de jeter des fruits trop mûrs. On ne m’y prendra plus.

Pour cette recette d’une simplicité enfantine, j’ai choisi de ne pas rajouter de sucre. Si les compotes industrielles sont bien trop sucrées, les compotes maison, avec des fruits bien mûrs peuvent s’en passer. 

photo2

Ingrédients (pour 2 personnes)

4 ou 5 bananes bien mûres

Cannelle en poudre

1 gousse de vanille

p1130638

Préparation (5 min + 30 min de cuisson)

* Éplucher et couper les bananes en rondelles.

* Mettre les bananes dans une casserole avec un peu d’eau et faire cuire à feu doux pendant 30 minutes environ.

* Pendant la cuisson :

Rajouter une bonne pincée de cannelle.

Fendre la gousse de vanille, récupérer les graines et les ajouter à la préparation.

Remuer régulièrement le mélange.

* Si la compote n’est pas assez liquide (selon les goûts), il est possible de la mixer (comme je l’ai fait).

p1130649

La compote, encore chaude, est prête à être dégustée !

 

Crème brulée au thé vert matcha

Dans le 8ème arrondissement de Paris, il existe un petit restaurant, la Maison de Kongfuzi, qui ne paie pas de mine de l’extérieur (et même de l’intérieur), mais dont la cuisine coréenne est absolument divine : bibimbap, crêpes coréennes, gyozas, grillades … Tout est parfait, à des prix tout à fait raisonnables, et le personnel est vraiment charmant. Surtout, c’est là-bas que j’ai découvert un petit dessert aussi délicieux qu’original, la crème brulée au thé vert matcha. La crème brulée étant un dessert assez classique d’habitude, cela a été une très bonne surprise.

P1130608

J’ai trouvé ce dessert tellement bon que je suis retournée plusieurs fois à la Maison de Kongfuzi (et ce n’est pas fini!), en attendant avec une impatience non dissimulée d’arriver au dessert. Mais aujourd’hui, ayant déménagé un peu plus loin dans cette charmante région qu’est l’Ile-de-France (si, si), je n’ai plus l’occasion d’y aller aussi souvent. Ce n’est pas très grave, j’ai trouvé la solution en m’appropriant moi-même cette fameuse recette, et figure-toi qu’elle est plutôt réussie. Je n’étais pas sûre qu’elle plairait à mes invités de ce weekend, alors j’avais prévu « au cas-où » des petits fondants au chocolat (classiques, certes, mais toujours efficaces). Mais finalement, mes petites crèmes brulées ont eu du succès. Comme quoi, parfois il faut savoir se lancer dans des recettes un peu originales. Maintenant, il va juste falloir que je me retienne d’en faire tous les weekends…

Avant d’en dire davantage sur la recette de la crème brûlée au thé vert, il me semble opportun de parler de son ingrédient central, j’ai nommé : le thé vert matcha.

Qu’est-ce que le thé vert matcha ?

P1130623Le thé vert matcha se présente sous la forme d’une poudre de couleur verte claire et est cultivé au Japon. Cela me fait d’ailleurs penser que du coup, ce n’est probablement pas une recette coréenne même si je l’ai déniché dans un restaurant coréen… Bref, tant pis.

Au Japon, disais-je, ce thé est considéré comme un thé d’exception. Il est d’ailleurs très utilisé dans les cérémonies traditionnelles japonaises du thé.

C’est un des nutriments les plus riches en antioxydants au monde (oui, quand même), notamment grâce à sa fabrication très particulière (les feuilles de thé sont broyées extrêmement finement sur des meules traditionnelles en pierre), et son utilisation : Pour le boire, il faut le diluer dans de l’eau chaude et le battre à l’aide d’un chazen, un fouet spécial pour le thé, ce qui permet d’absorber à 100% la feuille de thé. A l’inverse, les thés que l’on consomme habituellement absorbent moins de la moitié des feuilles… Par ailleurs, chose assez étrange de prime abord, ce thé a un aspect mousseux.

Enfin, le thé vert matcha s’intègre parfaitement dans des recettes cosmétiques et culinaires, comme je le démontre (pour la partie culinaire) ci-dessous. Dans cette recette de crème brûlée, le thé vert matcha dévoile subtilement ses arômes, en parfumant délicatement la crème. Telle quelle, la quantité de thé utilisée n’est ni trop, ni pas assez, la crème brûlée est délicate, parfaite et parfumée. Un vrai plaisir pour le palais. Je suis conquise, et j’espère que tu le seras aussi.

Ingrédients (pour 4 personnes)

* 2 c.a.c de thé vert matcha en poudre bio

* 4 jaunes d’œufs

* 80 grammes de sucre roux + 20 grammes pour brûler la crème

* 50 cl de crème liquide

+ un chalumeau de cuisine et 4 ramequins à crème brulée

Préparation (10 min + 50 min de cuisson + 1h au réfrigérateur)

* Préchauffer le four à 120°C (th.4)

* Dans une casserole, faire chauffer la crème liquide. Lorsque de la vapeur commence à s’échapper, retirer la casserole du feu.

* Rajouter les 2 cuillères à café de thé et battre la crème à l’aide d’un fouet afin que le thé s’y incorpore parfaitement. Laisser refroidir.

* Dans un saladier, mélanger les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

* Ajouter la crème refroidie et bien mélanger.

* Remplir les ramequins avec la préparation obtenue et mettre au four pendant une cinquantaine de minutes. Attention : Il faut surveiller de temps en temps la cuisson, car cela dépend du four… La crème sera prête lorsqu’elle sera encore légèrement tremblotante en son centre.

* Laisser refroidir la crème, puis la mettre au réfrigérateur pendant une petite heure.

* Avant de servir, saupoudrer un peu de sucre sur la crème et le brûler à l’aide du chalumeau.

P1130613

Bonne dégustation !

The Watermelon smoothie bowl (ou le bol de smoothie à la pastèque)

P1130391.JPG

L’été, c’est l’occasion parfaite pour savourer de bons fruits de saison, bien sucrés, frais et colorés. Melon, pastèque, fraises, framboises, nectarines … Il ne faut pas s’en priver : On n’en mange pas toute l’année et cela permet de faire le plein de bonnes vitamines, tout en se faisant plaisir !

Sur le web, les recettes avec les fruits foisonnent de partout, et c’est normal parce qu’on peut vraiment faire des merveilles avec eux, sans trop se prendre la tête pour autant. Preuve en est avec cette petite recette qui, en plus d’être super rafraîchissante, a un rendu visuel plutôt sympa. Quoi de mieux en effet qu’une pastèque en guise de bol pour faire sensation à un repas ? Plus original et plus simple à faire, tu meurs !

Pour ma part, je me suis contentée d’en faire un smoothie, mais il y a d’autres idées à exploiter avec la pastèque : le punch, la salade de fruits …

Ingrédients

P1130379

* Une petite pastèque

* 250 grammes de fraises bien mûres

* Une nectarine 

* Un zeste de citron vert

+ un Blender

Préparation : 10 minutes (+une heure minimum au réfrigérateur)

* Couper un « chapeau » à la petite pastèque, en veillant à ce qu’il soit suffisamment grand pour qu’on puisse la vider. 

* Vider la pastèque et mettre son contenu de côté.

* Laver et dénoyauter la nectarine.

* Laver et équeuter les fraises.

* Dans un Blender, mixer les morceaux de pastèque, la nectarine, les fraises et le zeste de citron.

* Verser la préparation dans la pastèque vidée et replacer le petit chapeau sur le dessus. 

* Réserver au réfrigérateur pendant une heure minimum.

Petit conseil supplémentaire : Si le dessous de la pastèque n’est pas assez droit, celle-ci ne sera pas suffisamment stable. Dans ce cas, couper légèrement le dessous de la pastèque, en évitant bien sûr de faire carrément un trou… 

P1130399

À savourer bien frais !

 

Mes p’tites verrines : Fraises et spéculoos

L’été approche à petits pas (tout petits, mais patience) et les premières fraises (made in France of course) ont fait leur apparition sur les marchés. Ni une, ni deux, je me suis jetée dessus (ou presque, elles étaient un peu chères il y a quelques semaines et pas très sucrées). La semaine dernière, mes premières fraises de l’année m’ont permis de faire un super  smoothie bowl pour mon petit-dèj très healthy. Mais bon, manger sain, ça va bien deux minutes ! Ce weekend, j’avais envie d’un bon dessert pleinnnn de gourmandises et accessoirement, facile à préparer : Pourquoi pas ces délicieuses petites verrines fraises/spéculoos qui ont fait mon bonheur (et celui de mes proches) l’année dernière ? Allez hop, c’est parti !

P1110362

Ingrédients (pour de 2 personnes)

* Une barquette de fraises

* 10 spéculoos (environ)

* 150 gr de fromage blanc

* 150 gr de mascarpone

+ 2 verrines assez grandes (= des verres normaux en gros) 

Préparation : 10 minutes

Laver les fraises, les équeuter et les couper en petits morceaux. 

Dans un bol, écraser les spéculoos pour en faire des miettes (Mon astuce : J’écrase les biscuits avec un verre). 

Dans un autre bol, mélanger le fromage blanc et le mascarpone pour obtenir une crème onctueuse. 

Montage : Au fond des deux verrines, faire un premier « étage » de miettes de spéculoos, un deuxième étage de crème, puis un troisième étage de fraises coupées en morceaux. Recommencer l’opération autant de fois que nécessaire, jusqu’à ce que les verrines soient pleines !

Il n’y a plus qu’à déguster ! Régale-toi !

P1110375

P1110381

 

Muffins banane-chocolat pour un goûter en toute simplicité ♥

P1100784.JPG

Les muffins : Voilà bien des petits gâteaux très simples à réaliser, qui raviront l’estomac des petits comme des grands pour le goûter (ou dans mon cas, pour le petit-déjeuner). Pour ma part, les muffins me rappellent mes années au lycée : Une de mes amies en faisait régulièrement, à toutes les sauces, et on en mangeait pendant les pauses : Que de bons souvenirs ! C’est aussi un des premiers desserts que j’ai appris à faire (le premier tout court ?) car il faut dire que c’est simplissime et très rapide. Sur le Net, on trouve pourtant des milliers de recettes de muffins : Difficile de s’y retrouver et de faire un choix. Si les ingrédients sont globalement les mêmes dans la plupart des recettes proposées, c’est surtout au niveau de leur quantité (et de la cuisson) qu’il ne faut pas se tromper, au risque d’avoir un muffin trop dur, trop sec ou trop/pas assez sucré. J’ai dû faire plusieurs tests avant de trouver la bonne recette selon moi, qui donne des muffins bien tendres, avec un bon goût de beurre et de chocolat (et le bonus : des poignées d’amour = ça me fait plaisir, c’est cadeau !).

Ingrédients (pour 6 muffins)

* 1 œuf

* 10 cl de lait

* 150 g de farine

* 140 g de sucre roux

* 1 pincée de sel

* 8 gr de levure chimique

* 1 pincée de vanille en poudre

* 1 cuillère à soupe d’amandes en poudre

* 60 gr de beurre

* 1 banane bien mûre

* Pépites de chocolat

* Pâte à tartiner au chocolat

Préparation (10 minutes + 20 minutes de cuisson)

* Préchauffer le four à 200°C.

* Dans un saladier, fouetter les œufs avec le lait, puis ajouter la farine, la levure, le sucre, la pincée de sel, la pincée de vanille en poudre et la cuillère d’amandes en poudre. Mélanger.

* Faire fondre le beurre et l’incorporer à la pâte.

* Ecraser la banane avec une fourchette, de façon à obtenir une purée et mixer du chocolat pâtissier pour obtenir des pépites. Ajouter la purée de banane, les pépites de chocolat et deux bonnes cuillères de pâte à tartiner à la pâte. Bien mélanger.

* Remplir les moules à muffins à moitié, rajouter une petite cuillère de pâte à tartiner, puis remplir les moules à ras bord.

* Mettre au four pendant 20 minutes.

* Sortir les muffins du four et attendre 10 minutes avant de les démouler.

Et voici ce que cela donne en photo ci-dessous. A déguster avec un bon thé et en bonne compagnie 🙂

P1100796